Visa et formalité d'entrée

Est-il difficile d’obtenir un visa pour l’Égypte ?

Si vous voulez séjourner en Égypte pour une raison quelconque, vous devez posséder un visa. Il existe des pays qui ne l’exigent pas, notamment pour une visite de quelques jours ou de quelques semaines. Cependant, ce n’est pas le cas pour l’Égypte. Avant d’y aller, même pour un séjour rapide, vous devez avoir un visa. Alors, est-ce que son obtention est si difficile ?

La marche à suivre pour demander un visa pour l’Égypte

Peu importe la durée de votre séjour, vous devez entrer en Égypte avec un visa en règle. L’obtention de ce document peut se faire de trois manières :

  • à l’aéroport,
  • par l’Ambassade ou le Consulat d’Égypte,
  • en ligne.

Pour éviter les soucis, il vaut mieux choisir l’une des deux dernières options. En effet, la demande de visa sur place n’est pas sans risque. Vous devez vous rendre aux guichets de l’immigration et attendre un certain temps avant qu’on vous l’octroie. De plus, vous êtes aussi exposé à un risque de refus, donc de retour immédiat. Songez alors à demander votre visa avant votre départ, vous serez plus tranquille pendant votre voyage.

Pour les documents à fournir, vous devez regrouper votre passeport original, le formulaire de demande de visa et deux photos récentes d’identité en couleur. Pour les mineurs, il faut y ajouter une copie du livret de famille, une pièce d’identité des parents et une autorisation de sortie de territoire signée par les parents. Prenez le temps de bien renseigner les informations requises dans le formulaire de demande. La moindre erreur ou omission ne ferait que retarder le processus d’obtention du visa.

visa Égypte voyage agence démarche

Le délai d’obtention d’un visa

Vous devez savoir qu’il existe deux types de visas tourisme pour l’Égypte : le visa à entrée simple et le visa à entrées multiples.

Les différents types de visas

Le visa à entrée simple suffira si vous ne prévoyez qu’un seul séjour d’une durée maximale de 30 jours sur le territoire égyptien. Ce visa est valable 90 jours après son obtention. Le visa à entrées multiples permet d’entrer à plusieurs reprises sur le territoire. Ce document est valable 180 jours après son obtention. Mais la durée du séjour à chaque entrée ne doit pas excéder les 30 jours.

Le délai d’obtention pour ces deux types de visa est de 5 à 7 jours en moyenne, si vous passez par le Consulat pour votre demande. Si vous optez pour un e-visa, vous l’obtiendrez 3 à 5 jours après la demande. Dans tous les cas, prévoyez de réaliser cette démarche 2 semaines minimum avant votre date de départ, pour vous assurer de l’obtenir à temps. Si vous avez commis une seule erreur dans votre demande, il faudra du temps pour la corriger. Donc, nous vous conseillons de prendre une marge confortable.

Quel est le prix d’un visa pour voyager en Égypte ?

Comme pour la plupart des démarches administratives, la demande de visa a aussi un coût. Vous devez l’inclure dans votre budget voyage. Les prix peuvent changer suivant l’évolution des cours ou les décisions gouvernementales. Nous vous donnons quelques indications, mais renseignez-vous avant votre départ pour vous assurer que les tarifs restent les mêmes.

Pour un visa tourisme, vous devrez débourser des frais consulaires de 40 euros pour votre demande. Il s’agit ici d’un visa classique à entrée simple. Mais si vous voulez obtenir un visa à entrées multiples, vous devez prévoir 100 euros.

Pour le visa électronique, cela coûtera 25 euros pour régler les frais consulaires. Vous devez savoir que tous les échanges se font de manière virtuelle. Si vous avez besoin d’un prestataire qui vous aide pour l’obtention d’un e-visa, il faut également compter les frais de sa prestation. Comme le tarif change selon le prestataire, il faut leur demander le prix exact avant de prendre une décision.

Si vous optez pour un visa à l’arrivée à l’aéroport, vous devez payer environ 25 dollars au guichet de demande de visa. Cependant, dans la mesure du possible, il vaut mieux éviter cette option qui présente des risques. Il se peut que vous déboursiez plus d’argent que prévu pour votre visa. Par exemple, une erreur dans votre formulaire de demande peut vous contraindre à refaire la demande, donc à repayer les frais.

Un Français a-t-il besoin d’autre chose pour voyager en Égypte ?

En dehors de votre visa, vous devez emporter votre passeport lorsque vous voyagez en Égypte. Celui-ci doit avoir une validité d’au moins 6 mois après la date prévue de votre retour. Certaines autorisations sur place exigent la présentation du passeport. Par conséquent, il vaut mieux toujours l’avoir sur soi. Si vous voyagez avec vos enfants mineurs, ils doivent avoir chacun leur passeport individuel et une autorisation de sortie du territoire signé par le parent qui a le même nom que l’enfant, s’il y a lieu.

Il faudra également penser à emporter votre permis de conduire. Il peut vous être utile, l’Égypte reconnaît la validité du permis français sur son territoire. Si vous disposez d’un permis de conduire international, vous pouvez également l’utiliser. Vous pouvez aussi prendre une traduction assermentée de votre permis français.

Que faire si votre demande de visa est rejetée ?

Si les autorités consulaires ont rejeté votre demande de visa, vous avez quelques possibilités de recours. Vous pouvez dans un premier temps leur demander de revoir leur décision. Et le cas échéant, vous pourrez saisir la commission de recours contre les décisions de refus.

Si vous obtenez une notification de refus du consulat, cela n’est pas fortuit. Et si vous n’avez pas de retour dans les 2 mois qui suivent votre demande de visa, le refus est implicite. Vous pouvez alors prendre la décision de tenter un recours gracieux auprès du consul pour en connaître les raisons, et demander une révision de la décision.

Si vous n’obtenez pas gain de cause, vous pouvez toujours tenter une démarche auprès d’un juge administratif. Mais pour cela, faites-vous accompagner par un avocat ou un prestataire spécialisé dans le domaine pour espérer aboutir à un résultat positif.