transport maquillage
Équipement de voyage

Peut-on transporter son maquillage en bagage cabine lors d’un vol en avion

La trousse à maquillage demeure un sujet sensible au moment d’embarquer. L’essentiel des produits liquides que contiennent les bagages s’y trouve placé, ce qui en fait un élément sensible concernant la question de la sécurité des voyageurs. La trousse fait donc l’objet d’une grande attention de la part des autorités en place, et des réglementations précises sont établies. Dans quels cas peut-on transporter son maquillage en bagage cabine ?

Transporter son maquillage en bagage cabine : quelle réglementation ?

La réglementation en vigueur ne concerne que les produits liquides. Il est donc parfaitement possible de détenir rouge à lèvres solide, fard à paupières et poudres en tout genre en dormant sur ses deux oreilles. En revanche, il n’en est pas de même pour les lotions, le démaquillant, les crèmes de soin ou solaire. Ces produits liquides feront inévitablement l’occasion d’un contrôle extrêmement rigide, certaines règles sont donc à observer pour ne pas se faire vider ou confisquer sa trousse de maquillage à la douane.

Pour pouvoir transporter son maquillage en bagage cabine, il est impératif de verser les produits emportés dans des petits flacons ne dépassant pas 100 ml chacun. Ils devront être contenus dans un sac en plastique transparent de 1L (20 cm de hauteur et 20 cm de largeur). Il est important de préciser que l’on peut trouver facilement des cosmétiques de voyage sur Nocibé puisque la plupart des marques de cosmétiques anticipent ces désagréments en proposant des packages de produits divers transportables en avion malgré les réglementations.

bagage cabine

Quelques précautions supplémentaires à observer

Transporter son maquillage en bagage cabine peut cependant s’avérer plus compliqué dans certaines zones de la planète, où les services des douanes se montrent particulièrement zélés. Il peut s’avérer judicieux de contrôler précisément les composants de chacun de ses produits afin de s’assurer qu’ils ne sont pas dangereux ou inscrits sur une liste rouge qui invaliderait automatiquement leur présence en cabine. Pour le reste, la sécurité des passagers est le principe qui commande l’ensemble des réglementations en vigueur. Quelques désagréments sont donc à observer.

Ainsi, tout comme les lois en vigueur visant à encadrer la possibilité de prendre l’avion avec son chien, d’autres règles réduisent drastiquement le nombre de petits objets que l’on peut emporter avec soi en cabine. Les objets pointus, tranchants, contondants, ou pouvant être de près ou de loin assimilés à une arme seront interdits. Or, il en faut peu pour que ciseaux, rasoirs, taille-crayons et pince à épiler n’entrent dans cette liste.

Se renseigner au maximum avant de partir

Il s’agit ici d’un domaine parfois laissé à l’appréciation des personnes qui seront chargées de réaliser les contrôles avant de monter en avion. Par exemple, une pince à épiler peut parfaitement être assimilée à un objet pointu, mais ce domaine ne fait pas l’objet d’une réglementation précise. Il est possible d’en emporter une si elle possède des extrémités arrondies. Les ciseaux peuvent être admis si leurs lames ne dépassent pas 6 cm. Les taille-crayons sont la plupart du temps acceptés.

Transporter son maquillage en bagage cabine suppose donc d’avoir élaboré une véritable stratégie en amont, en fonction des aéroports que l’on s’apprête à fréquenter. Il peut donc être cohérent d’avoir consulté un testeur de voyage afin d’en savoir plus. Par ailleurs, il est à savoir que les rasoirs jetables sont tolérés, mais aucunement les lames seules ou le matériel qui permet de démonter la lame du manche.