voyage alaska
Motos et scooters

Comment planifier le voyage parfait en Alaska à moto

Pour le meilleur ou pour le pire, votre moto fait partie de votre vie et vous ne pourriez plus imaginer partir pour des aventures de longue ou de courte durée sur quatre roues. Vous avez déjà visité la plupart continentaux et l’Europe est hors de question pour le moment, alors où devriez-vous vous diriger ensuite ?

Un voyage en Alaska est certainement quelque chose que vous devriez mettre sur votre liste de seaux parce que l’État est rempli de paysages magnifiques et de gens accueillants. Cependant, planifier un voyage à moto ici n’est pas aussi facile que de conduire votre moto sur les routes de la Cali ou de la Floride ensoleillée.

Gardez à l’esprit que le temps n’est pas toujours amical, vous devez donc faire vos bagages en conséquence. Cependant, si vous décidez de cocher une étape de plus dans votre livre d’aventures, voici ce que vous devez savoir.

Considérez l’itinéraire

L’Alaska est l’un des plus grands États, vous devez donc réfléchir à l’itinéraire le plus adapté pour vous. En fonction du temps que vous avez à disposition, des endroits que vous voulez voir et de la météo, considérez qu’un voyage aller-retour ici prendrait au moins quelques milliers de miles.

Nous vous suggérons d’acheter un exemplaire de The Milepost, « la bible du voyage dans le North Country », selon un passionné de vélo. Il contient tout ce dont vous avez besoin pour planifier votre voyage à l’avance, y compris toutes les routes de cette partie du pays, kilomètre par kilomètre. Vous pouvez également contacter les agences de tourisme locales pour plus d’informations.

Si vous ne prévoyez pas de prendre le bateau entre continentaux et l’Alaska, vous pouvez également vous renseigner auprès des offices du tourisme canadiens locaux pour connaître les meilleurs itinéraires et les plus rapides. Dans ce cas, assurez-vous d’avoir tous les documents de votre vélo en règle.

voyage à moto

Considérez la météo et la période de l’année

L’Alaska est une grande région avec différents types de climat, de températures et d’heures de jour. En moyenne, l’Alaska bénéficie d’environ 19 minutes de plus de lumière du jour par an que les autres régions du pays, avec une saison estivale raisonnable qui dure de juin à août.

Selon la région que vous comptez visiter, vous devriez envisager votre voyage à moto de mi-mai à début septembre, mi-septembre tout au plus. Le 21 juin est le jour le plus long de l’année, ce qui signifie que vous aurez pas moins de 19 heures de soleil dans certaines régions. De début mai à fin septembre, les jours sont considérablement plus longs, ce qui signifie qu’il n’est pas inhabituel de sortir à la lumière même à minuit.

Les températures varient également mais, de manière générale, vous aurez beaucoup de chaleur en été. Selon diverses sources en ligne, la meilleure période pour votre voyage en moto à travers l’Alaska se situe entre la mi-juin et la mi-juillet, où les risques de pluie sont moindres et où les températures varient entre 60 degrés Fahrenheit et 80 degrés Fahrenheit dans la plupart des régions.

L’Alaska, c’est aussi une région où les températures sont élevées.

Et, si vous êtes vraiment chanceux, vous aurez également l’occasion de faire l’expérience du magnifique phénomène des aurores boréales ou Northern Lights, qui est plus fréquent pendant les mois les plus froids de l’année, lorsque le ciel est plus sombre. Toutefois, si vous voulez augmenter vos chances d’attraper ce phénomène unique, il serait préférable de réserver votre voyage en Alaska au moins en septembre.

Prenez le bon équipement

Bien que la saison estivale s’accompagne de températures agréables, vous devez tout de même vous préparer à ce voyage avec un équipement et des vêtements appropriés. Nous vous suggérons de rechercher le casque intégral le plus léger qui protégera votre tête, ainsi que des gants et une veste en cuir de haute qualité et imperméables. N’oubliez pas vos bottes et de nombreux pulls légers ou des sweats à capuche, car il peut faire froid la nuit.

Vous devriez également envisager d’investir dans un appareil GPS de qualité pour vous garder sur la bonne voie et calculer les itinéraires les plus rapides pour votre vélo. À la fin de la journée, assurez-vous simplement d’apprécier les paysages autant que possible et de prendre beaucoup de photos.