Corée du Sud
Voyager en Asie

Corée du Sud, destination prisée pour les apprenants du coréen, mais pas seulement

Symbole de modernité s’il en est, la Corée du Sud reste pourtant très fidèle à ses traditions. Le pays de la k-pop et de l’Internet ultrarapide suscite un intérêt grandissant, au point d’être en train de voler au Japon son statut de destination la plus branchée d’Asie. Les apprenants en coréen sont les premiers à visiter le « pays des matins frais », mais il y a bien d’autres raisons de s’y rendre !

Apprendre le coréen : sur place ou en ligne

Pour apprendre une langue, l’idéal est de se rendre là où on la pratique. Les Coréens sont si peu habitués à voir des Occidentaux parler leur langue qu’ils sont ravis de discuter avec ceux qui font cet effort. Si vous n’avez pas la possibilité de partir, ou pour vous y préparer, le plus simple est d’apprendre le coréen en ligne avec AmazingTalker. Cette plateforme propose des cours avec des professeurs expérimentés, et ce, à des tarifs bien plus compétitifs qu’en présentiel. Une fois trouvé votre enseignant, libre à vous de choisir votre rythme, selon vos disponibilités.

Déambuler dans des villes débordantes de vie

Les villes de Corée du Sud sont inoubliables. Outre Séoul, la capitale, Incheon, Busan et Daegu sont dignes d’intérêt. Leurs quartiers traditionnels sont irrésistibles et les bons plans shopping ne manquent pas. Autre spécialité coréenne, les cafés thématiques : il y en a de tous les genres et pour tous les goûts. Quant à la vie nocturne, elle est plutôt débridée : les bars et nightclubs sont ouverts (et pleins) sept jours sur sept et jusqu’à l’aube.

destination Corée du Sud

Explorer des paysages extraordinaires de Corée

Même s’il est plus aisé d’apprendre le coréen en ville, il serait dommage de se priver des paysages bucoliques qu’offre le pays. Les amateurs de randonnée ont l’embarras du choix, puisque la Corée du Sud comporte pas moins de 20 parcs naturels. Près de Séoul, celui de Bukhansan est réputé pour ses pics montagneux. Celui de Naejangsan affiche des couleurs extraordinaires en automne, et celui de Juwangsan est particulièrement recommandé pour une plongée en pleine nature sauvage.

Découvrir la culture de la Corée du Sud

Même si ses saveurs peuvent surprendre les non-initiés, il serait dommage de se priver de la succulente gastronomie coréenne. Une activité absolument incontournable est le karaoké, qui se pratique à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit ! Les mangas sont aussi très populaires, avec une production locale qui rivalise maintenant avec celle du Japon : en lire est un excellent moyen d’apprendre le coréen. Et pour tout savoir sur l’histoire du pays, les musées ne manquent pas.

Pour préparer votre voyage en Corée du Sud, renseignez-vous sur les conditions d’entrée. Les Européens peuvent y rester jusqu’à trois mois sans visa, ce qui est idéal pour apprendre le coréen. Et pour trouver un billet à moindre prix, pensez à consulter le comparateur de vols Google Vol.