chutes d'eau
Site naturel

5 chutes d’eau d’Amérique centrale et du Sud qui vous laisseront sans voix

Les cascades volent la vedette lorsque vous faites de la randonnée en Amérique centrale et du Sud. Lorsque vous arriverez aux cascades de cette liste, vous aurez traversé certains des environnements les plus luxuriants du monde. Ces environnements sont également parmi les plus humides, de sorte que vous êtes susceptible de trouver un plouf dans les cascades irrésistible.

Lorsque vous randonnez près des cascades, veillez à ne pas glisser sur les rochers ou les escaliers de pierre situés à proximité. Ceux-ci sont toujours assez glissants à cause de l’humidité, alors assurez-vous de porter des chaussures avec de bonnes bandes de roulement lors de votre randonnée

Les chutes d’eau et les cascades sont des lieux où l’on se sent bien.

1. Le chaudron du diable, Baños, Équateur.

La petite ville de Baños est l’une des destinations les plus populaires en Équateur pour les activités de plein air. Juste à la sortie de la ville, vous trouverez le sentier appelé La Ruta de Las Cascadas, qui se traduit par  » la route des cascades  » en anglais. Le long du sentier, vous pourrez voir certaines des chutes d’eau les plus impressionnantes de la région, notamment La Manto de la Novia et la Cascada de Agoyán. Mais le point culminant de cette excursion est le Pailón del Diablo, une puissante chute d’eau qui jaillit sur le flanc d’une falaise abrupte.

Il y a un escalier en colimaçon qui mène du sommet de la cascade à sa base. Cette cascade est si puissante que les visiteurs portent des vêtements de pluie lorsqu’ils descendent l’escalier rocheux pour éviter que les embruns ne trempent leurs vêtements. Des plates-formes d’observation sur le chemin de la descente permettent aux randonneurs de faire une pause et d’admirer l’averse torrentielle.

La Ruta de Las Cascadas est située près du volcan Tungurahua, l’un des volcans les plus actifs d’Amérique du Sud. Vous ne pouvez pas faire de randonnée trop près de cette merveille naturelle, mais vous pouvez le voir cracher de la fumée à distance.

2. chutes de Gocta, Chachapoyas, Pérou.

Avec ses 2 530 pieds (771 m), les chutes de Gocta sont l’une des plus hautes chutes d’eau du monde. Les chutes de Gocta ne sont devenues que récemment une destination bien connue des voyageurs. En 2005, un visiteur allemand est tombé dessus par hasard, et s’est rapidement rendu compte qu’elles étaient inconnues dans le monde entier

Les chutes de Gocta ne sont pas une destination de choix.

Gocta Falls doit son manque de popularité d’antan à une légende locale. Les natifs de la région ont grandi en croyant en une sirène qui vivait dans la piscine au pied de la cascade. La sirène de Gocta avait la mauvaise habitude de noyer les hommes qu’elle séduisait, et faisait des chutes un lieu peu attrayant à visiter. Les visiteurs et les habitants de la région attestent de l’atmosphère surnaturelle qui entoure la chute d’eau

Il faut compter quelques heures pour se rendre à la cascade.

Il faut quelques heures de randonnée pour atteindre les chutes de Gocta depuis la petite ville de Cocachimba. Pendant les mois les plus secs, la chute d’eau devient un ruisseau étroit – il ne consiste qu’en une brume blanche au moment où il atteint la base des chutes. Gocta se divise en plusieurs cascades, formant deux chutes distinctes. La piscine que vous trouverez au fond est d’aspect boueux, mais la vue qui s’offre à vous sur cette imposante chute d’eau vaut bien la randonnée.

Amérique centrale et du Sud

3. La Fortuna, Costa Rica.

Les voyageurs s’arrêtent généralement dans la ville de La Fortuna à un moment donné de leur voyage pour voir le volcan Arenal. La chute d’eau de La Fortuna est située à seulement 3 miles au sud de la ville, et constitue la fin parfaite d’une journée de randonnée dans le parc national Arenal.

La chute d’eau de La Fortuna jaillit au-dessus d’une falaise moussue et forme un petit joyau bleu-vert d’un trou de baignade. Cette chute d’eau est haute de 230 pieds (70 m). Vous pouvez vous claquemurer sur le rebord rocheux du bassin pour barboter dans la cascade.

4. Oropendola, Costa Rica.

La cascade d’Oropendola est située à l’écart de l’un des sentiers juste à l’extérieur du parc national de Rincón de La Vieja. Vous devrez payer un petit droit d’entrée pour faire une randonnée jusqu’aux chutes d’Oropendola. Depuis le sentier principal, il faut compter 20 minutes de marche. Cette chute d’eau mesure 25 mètres de haut. Le bassin de plongée bleu vif se rétrécit pour devenir un ruisseau clair en face de la cascade.

Avant de visiter les chutes, faites une randonnée à pied ou à cheval dans le parc national de Rincón de La Vieja. Il doit son nom au volcan Rincón de La Vieja, qui est entré en éruption en 2011. En raison de l’éruption assez récente, les visiteurs ne peuvent pas faire de randonnée jusqu’au cratère du volcan. Mais le parc national Rincón de la Vieja compte tout de même 12 759 hectares (34 000 acres) de faune et de flore à explorer.

5. Río Celeste, Costa Rica

La cascade du Río Celeste est le point culminant de la rivière qui traverse le parc national de Tenorio. Cette rivière coule avec des eaux d’une couleur turquoise saisissante. En anglais, le mot « celeste » se traduit par « bleu ciel ». Vous entendrez probablement des mots comme « conte de fées » et « magique » lorsque les gens parlent de la couleur de l’eau, mais il y a une explication scientifique – la couleur provient du carbonate de calcium et des minéraux sulfuriques présents dans l’eau, gracieuseté du volcan Tenorio tout proche.

Les voyageurs viennent au parc national Tenorio pour voir à la fois le volcan et la forêt de nuages environnante. Cet environnement humide et brumeux ne se rencontre qu’en haute altitude. Il permet à la mousse, aux broméliacées et aux orchidées de pousser en abondance, ce qui ajoute à l’aspect d’un autre monde de la rivière bleu ciel.

Bien que ce ne soit pas la plus haute chute d’eau de notre liste, elle est assez large, et la force de l’eau vous empêchera probablement de nager directement sous la cascade. C’est un endroit mémorable pour faire trempette, et vous pouvez l’atteindre après une heure de randonnée. Vous pouvez également profiter des eaux du Río Celeste dans les sources d’eau chaude qui bouillonnent près de la cascade.